Le livre de Dokushô Villalba, sans cesse maintenant
peut être commandé en ligne.

Quelle est la source originelle de notre existence ?
Nous pourrions l’appeler « silence », un silence pur et lumineux. La pratique du Zen nous aide à retourner au silence et à ne plus en être séparé. L’expérience du Zen est celle du silence. Ce silence n’est pas uniquement l’absence de son. Ce n’est pas un silence opposé aux sons et aux mots, mais la source même des sons et des mots. Ceci est toujours vrai : le silence existe sans cesse maintenant, même au milieu de la cacophonie, sous-jacent au cœur du bruit lui-même.

La méditation zen est une manière de revenir au silence originel et de vivre en y étant immergé. Pendant zazen la bouche est fermée et la parole retourne au silence d’où elle est née. Le corps est immobile et l’activité revient à la non-activité originelle. L’esprit s’apaise et retourne à sa source, la non-pensée. Le cœur apaise l’activité émotionnelle et plonge dans une vacuité d’amour et de haine, d’attraction et de répulsion.

Ainsi, les trois affluents troubles et boueux de notre activité (physique, verbale et mentale) retournent à leur origine et deviennent clairs , transparents, forts, calmes et paisibles. Zazen est le retour à la source originelle de nos actions, paroles et pensées. Plongeant dans cette source, nous pouvons germer à nouveau, à chaque instant, et créer une activité, une parole et une pensée sans cesse nouvelles, toujours renouvelées, limpides, justes et positives.